Ȥ¹º²Ê

Accueil - Rechercher - Muse des - ÕýÎÄ

Introduction au Mus¨¦e des arts locaux de sauter la porte du dragon

2018-10-12 10:26:36

La diversit¨¦, le resplendissement et la cr¨¦ativit¨¦ infinitive des arts folkloriques du pays se refl¨¨tent vivement par les beaux-arts visuels sur la terre de Chine.

Les beaux-arts folkloriques se divisent en deux parties dont l¡¯une est l¡¯artisanat traditionel et l¡¯autre les beaux-arts locaux. La premi¨¨re se trouve souvent dans les villes, se fait par les artisans professionnels qui prennent des mat¨¦riaux pr¨¦cieux comme de la pierre pr¨¦cieuse, de l¡¯ivoire, de l¡¯or, de l¡¯argent et du santal rouge pour rechercher l¡¯art qui l¡¯emporte sur la nature. La derni¨¨re se trouve dans les vastes villages dont les cr¨¦ateurs sont tous les paysans qui prennent par hasard les mat¨¦riaux pr¨¨s d¡¯eux comme du bois, de l¡¯herbe, de la brique, de la pierre, du bambou et du papier sans aucune finesse pour simplement s¡¯exprimer, par cons¨¦quence les caract¨¨res r¨¦gionaux et ¨¦thniques sont bien montr¨¦s.

Le Mus¨¦e met l¡¯accent sur le domaine des beaux-arts locaux, choisit des vari¨¦t¨¦s typiques en vue de faire avoir une id¨¦e globale dans l¡¯immense oc¨¦an de leur monde pour montrer le charme et l¡¯esprit des beaux-arts folkloriques.

Le pr¨¦sent Mus¨¦e est un secteur r¨¦el de la recherche des beaux-arts folkloriques de la Facult¨¦ et l¡¯atelier du travail pour les ¨¦tudiants de recherche. Sa collection vient de la collection priv¨¦e de M. Feng Jicai et de ses amis.



Introductions des salles

1.Introduction de la salle de d¨¦coupage et de peinture de Nouvel An chinois

L¡¯estampe de Nouvel An chinois et le d¨¦coupage du papier sont les plus importants beaux-arts folkloriques traditionnels de Chine qui sont tous class¨¦s comme les h¨¦ritages culturels du pays. Le d¨¦coupage du papier est d¨¦j¨¤ class¨¦ comme l¡¯h¨¦ritage culturel du monde. Cette salle expose non seulement des copies rares et pr¨¦cieuses de l¡¯estampe de Nouvel An et des d¨¦coupages, mais aussi des ateliers d¡¯artisan de l¡¯¨¦poque et des sc¨¨nes humaines pendant des festivals folkloriques.


2. Introduction de la salle de sculpture

La sculpture ancienne chinoise est diff¨¦rente des peintures. Les peintures sont entr¨¦es chez les lettr¨¦s et les ¨¦lites o¨´ les peintres ¨¦taient ¨¦mergents les uns apr¨¨s les autres, pourtant la sculpture restait toujours dans les broussailles, les ?uvres de qualit¨¦ excellente de chaque ¨¦poque ¨¦taient toutes n¨¦es chez les inconnus artisanats de gravure folkloriques.

Depuis l¡¯invention d¡¯outil en pierre et en c¨¦ramique ¨¤ l¡¯¨¦poque primitive, la sculpture et le modelage ont ¨¦t¨¦ ainsi n¨¦s. La sculpture est diff¨¦rente du modelage. La sculpture travaille sur les mati¨¨res dures en diminuant les exc¨¦dents pour garder l¡¯image du c?ur. Le modelage travaille sur les mati¨¨res molles et s¡¯enrichit en ajoutant les n¨¦cessaires pour achever l¡¯image dans la t¨ºte.

L¡¯histoire chinoise est longue, les r¨¦gions sont variables, les ethniques sont nombreux, les styles de sculpture et de modelage sont innombrables ainsi le sont les chefs-d¡¯?uvre folkloriques. La pr¨¦sente salle s¨¦lectionne les ?uvres selon leurs valeurs historiques et culturelles, en m¨ºme temps insiste bien sur l¡¯esth¨¦tique alors qu¡¯on trouve souvent ici des ?uvres rares du monde.

La pr¨¦sente salle se divise en deux parties, l¡¯une pour la transmission et la transformation des styles de sculpture et de modelage de chaque ¨¦poque, l¡¯autre pour les aspects d¡¯applications folkloriques de sculpture et de modelage.


3.Introduction de la salle de peintres folkloriques

La peinture de l¡¯homme provient de l¡¯expression libre et spontan¨¦e, puis ¨¦volue au fur et ¨¤ mesure de la cr¨¦ation de technologies et d¡¯habilet¨¦s jusqu¡¯¨¤ la sp¨¦cialisation et la professionnalisation. ? l¡¯¨¦poque, on appelle ces peintres professionnels artisans de peinture ou experts de peinture qui travaillent principalement pour la cour et la religion. Apr¨¨s l¡¯¨¦poque des Tang, les meilleurs des artisans de peinture deviennent les peintres de cour puis sont connus par le monde. Pourtant les artisans de peinture actifs folkloriques sont toujours tomb¨¦s dans l¡¯oubli de telle fa?on que beaucoup de leurs chefs-d¡¯?uvre ne sont pas bien gard¨¦s, m¨ºme disparus. Les chefs-d¡¯?uvre dans la salle sont souvent les exemplaires excellents et uniques comme Kshitigarbha de l¡¯eau et de la terre, la Figure d¡¯anc¨ºtres, les Peintures folkloriques et la Peinture de l¡¯empereur Pan de l¡¯ethnie Yao. Les joyaux du Mus¨¦e sont le ¡°Portrait du ma?tre de la tombe ¨¤ l¡¯¨¦poque des Liao¡± et la ¡°Peinture de l¡¯¨¦ducation ¨¤ ses enfants de l¡¯empereur Gaozong dans la dynastie des Qing (Qian Long)¡±.


4. Introduction de la salle de la vie ¨¦panouissante

Le go?t populaire du beau se refl¨¨te de nombreuses mani¨¨res diff¨¦rentes dans la vie quotidienne. Les ethniques sont nombreux, leurs traditions sont vari¨¦es, les mati¨¨res naturelles et les outils de travail sont distincts de sorte que les expressions des arts sont extr¨ºmement abondantes. La pr¨¦sente salle montre tous les aspects folkloriques du monde d¡¯esth¨¦tique et de leurs sentiments par des meubles et des offrandes, en passant par des outils vari¨¦s et des v¨ºtements de d¨¦cor, jusqu¡¯¨¤ des objets de festival et des ornements de jouet.


5. Introduction de la salle du tissu ¨¤ dessins en bleu

La d¨¦coration traditionnelle de v¨ºtements pour les femmes de Chine comprend deux vari¨¦t¨¦s, celle de l¡¯impression et de la teinture, et celle de la broderie. Les femmes au sud qui travaillent portent du tissu ¨¤ dessins en bleu. Le tissu ¨¤ dessins en bleu a une longue histoire, la fa?on de fabrication est variable, elle comprend en principe l¡¯impression r¨¦serv¨¦e en double face par deux pochoirs cisel¨¦s, la teinture par azurant du tissu dessin¨¦ par de la cire, la teinture du tissu nou¨¦ partiellement et la teinture du tissu ¨¤ dessins en bleu. Le tissu ¨¤ dessins en bleu est populaire dans la province du Jiangsu.

Ici on montre le tissu ¨¤ dessins en bleu de la ville de Nantong et son processus de fabrication. La province du Jiangsu est proche de la mer, le climat est doux et mouill¨¦, le sol est spongieux, il est convenable de cultiver du coton. A l¡¯¨¦poque de ferme, toutes les familles filent, tissent, gravent la planche et teignent de la fleur avec l¡¯indigo. Les femmes chinoises portent du tissu ¨¤ dessins en bleu depuis au moins mille ans, il y a plus de dix milles vari¨¦t¨¦s de dessins. Sous l¡¯impact de l¡¯industrialisation, le tissu ¨¤ dessins en bleu est en disparition, il a ¨¦t¨¦ class¨¦ comme le Patrimoine culturel immat¨¦riel pour sauvegarder son artisanat traditionnel.


6.Introduction de la salle de l¡¯Imprimerie Typographique

L¡¯Imprimerie Typographique des caract¨¨res mobiles en taille du bois est une grande invention de la Chine. A l¡¯¨¦poque de Qingli de la dynastie des Song, M. Bi Sheng grave des caract¨¨res en p¨¦linite, puis les rend durs dans le feu et les typographie pour l¡¯imprimerie. Cette invention appara?t quatre cents ans plus t?t que la typographie des mots en m¨¦tal employ¨¦e par l¡¯Allemand Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg. Elle avance beaucoup la diffusion des cultures et la progression des civilisations. A l¡¯¨¦poque de la dynastie des Yuan, les mots du bois taill¨¦ sont alors invent¨¦s.

La pr¨¦sente salle montre des caract¨¨res du bois taill¨¦ provenant de la r¨¦gion de Rui An au sud de la province du Zhe Jiang. Les agriculteurs de cette r¨¦gion r¨¦digent leurs r¨¦pertoires de race tous les dix ans ou vingt ans jusqu¡¯aujourd¡¯hui. Gr?ce ¨¤ cette tradition, l¡¯important patrimoine du pays --- l¡¯ancienne technologie de l¡¯imprimerie typographique des caract¨¨res mobiles, est encore conserv¨¦ et vivant. A partir d¡¯ici, nous pouvons toucher directement l¡¯origine de l¡¯histoire mill¨¦naire de l¡¯imprimerie et acqu¨¦rir un sentiment vif et ¨¦l¨¦gant sur l¡¯ancienne civilisation.


7. Introduction de la salle de toutes les fleurs

La pr¨¦sente salle montre les essences des arts folkloriques contemporains d¡¯o¨´ on peut voir les chefs-d¡¯oeuvre actuels des descendants des arts folkloriques traditionnels et aussi appr¨¦cier les styles uniques des talents des arts folkloriques et les aspects d¡¯¨¦panouissements de toutes les fleurs de nouvelle ¨¦poque.


8. Introduction du Magasin de collection

Etant une partie ¨¦tendue du Mus¨¦e d¡¯arts locaux de sauter la porte du dragon, le Magasin de collection r¨¦serve de pr¨¦cieuses collections comme des d¨¦coupages du papier et des estampes de Nouvel An chinois. La collection relative aux estampes de Nouvel An est particuli¨¨rement majoritaire, par exemple, les mille pr¨¦cieuses anciennes estampes de Nouvel An, des engravants de chaque origine, des outils d¡¯imprimerie et des documents concern¨¦s.